Synopsis « Du bois dans la cour »

L’action se situe 5 années après l’affaire du “Vallon oublié”. Ce soit-disant vallon n’était finalement qu’une émanation fantôme avec à sa tête un chef d’une secte ancienne que les émissaires de l’empire et leurs alliés ont renvoyé au néant pour la plus grande gloire de Uskam. C’est en tout cas la version officielle de l’Empire.

A nouveau, le vent de la justice impériale se lève et souffle ses rafales d’inquiétudes et de sentences de l’Est au Sud. Uskam, l’empereur énigmatique déploie son pouvoir tentaculaire jusqu’aux confins de ses terres, exposant à ses sujets et détracteurs, l’étendue de son emprise sur celles et ceux qu’il gouverne. Pour affirmer son étreinte, le procès d’un assassin notoire se prépare dans le Vallon d’Obscuria,  tristement connu au travers d’innombrables légendes et récits aussi obscurs que ténébreux. Cet événement, constitue un fait rare et hautement symbolique, la justice étant habituellement plutôt expéditive et radicale dans l’Est. De surcroît, ces terres étaient en proie aux incursions sanglantes des Sudiens proches frontaliers, bien que ces dernières années, une certaine accalmie se fasse ressentir.

Pour asseoir ce semblant de paix, Uskam, par ce tour de force, entend faire retentir les tambours de la justice jusqu’aux confins de l’empire et étouffer toutes velléités de révolte chez les plus inconscients, et rappeler aux voisins Sudiens, que nul ne reste impuni sur ses terres. C’est dans ce contexte que votre personnage, fidèle sujet de l’empereur Uskam ou bienveillant visiteur étranger viendra assister à ce procès.